Yelle, Api Uiz et DOP à Roskilde Festival, du 30 juin au 3 juillet 2011 [da]

Le festival de Roskilde, institution en Europe, et événement incontournable au Danemark, revient de nouveau cette année avec ses huit jours de concerts et découvertes, présentant plus d’une centaine d’artistes internationaux.

La musique française sera présentée dans sa diversité avec la présence de la fulgurante Yelle, et des groupes Api Uiz et DOP.

Retrouvez la programmation complète de Roskilde Festival : www.roskilde-festival.dk

Yelle

JPEG

Derrière le surnom de Yelle (abréviation de "You Enjoy Life" ou "Yeah Elle") se cache la jeune chanteuse française, Julie Budet.

Après un succès connu grâce à Myspace et son single "Je veux te voir", elle obtient une reconnaissance nationale lorsqu’en France explose le single "Parle à ma main" de Fatal Bazooka, où elle figure en featuring.

Son album "Pop Up" est sorti dans la foulée et lui a permit de s’exporter dans l’Europe, ainsi que jusqu’au Canada et aux Etats-Unis. Elle sera pour la seconde fois à Roskilde Festival, tout en couleurs vives et en rythmes électro aguicheurs mi-pop mi-désuets, le tout en français dans son style futile et fugace.

Api Uiz

JPEG

Le trio français d’Api Uiz existe depuis 1995 et joue un néo-grunge expérimental et instrumental, un post-rock à pleine vitesse, le volume monté jusqu’à 11.

Le groupe puise son inspiration dans le grunge et le noise, mais par-dessus tout, Api Uiz possède un son unique. Fort, bruyant, tordu, and surtout, sans compromis et avec une grande énergie.

Une prise de position originale et osée sur l’identité du grunge en 2011.

DOP

JPEG

En peu de temps, DOP est devenu l’un des groupes de musique électronique les plus en vue dans l’Hexagone. Une position qu’ils ont défendu et se sont battus pour avoir, à travers de nombreuses prestations remarquées dans des festivals européens.

Le trio est connu pour ses concerts où se mêlent de délicieuses et immédiates idées, du chill-out comme de la house, du hip-hop comme du rock’n’roll. Sans jamais compromettre sa base électronique.

La mission assumée de DOP est de prouver que les concerts d’électro osent s’émanciper de la scène. Soyez prêts pour une expérience de concert révolutionnaire.

Dernière modification : 17/06/2011

Haut de page