Xe Journée de la Francophonie à l’Université de Copenhague [da]

Le 17 mars 2011, l’Université de Copenhague a accueilli pour la dixième fois la Journée de la Francophonie.

Invités par les différentes ambassades, des intervenants de pays et de disciplines différents ont fait découvrir « la Ville » aux quelque 300 spectateurs francophones.

Cette année, le colloque s’est ouvert sur un format original : un dialogue autour de Montaigne et des villes entre le journaliste danois Bjørn Bredal et l’universitaire Richard Scholar. Les autres conférenciers venaient de disciplines toutes aussi riches que variées : l’urbaniste belge Bénédicte Grosjean nous a fait découvrir le phénomène de la ville diffuse, l’historienne d’Art Brut suisse Lucienne Peiry nous a introduit à des œuvres magnifiques et des artistes reclus, le romancier canadien Serge Lamothe nous a fait questionner l’avenir de la civilisation humaine, la sociologue française Isabelle Kauffman nous a emmenés aux racines du Hip Hop français et l’historienne sénégalaise Penda M’Bow nous a, de manière très passionnée, présenté la situation urbaine actuelle de Dakar.

La table ronde de clôture était animée par Monique Ilboudo, ambassadrice du Burkina Faso à Copenhague et écrivain.

La journée s’est terminée par le traditionnel buffet international où les différentes parties du monde de la Francophonie étaient dignement représentées : l’Afrique, l’Amérique du Nord, l’Asie, le monde Arabe, la Méditerranée et l’Europe.

Les ambassades des pays membres et des pays observateurs de l’Organisation Internationale de la Francophonie ont offert un aperçu de leurs spécialités gastronomiques et de leurs attraits touristiques. Cette année, de nouvelles ambassades ont partagé ce moment de convivialité et d’échange pour le plus grand plaisir des participants toujours plus nombreux.

Dernière modification : 21/04/2011

Haut de page