Record du monde du génome, le résultat d’une belle coopération franco-danoise [da]

Ce n’est rien de moins qu’un record du monde dans la recherche ADN que les chercheurs du Centre pour GeoGenetics de l’Université de Copenhague ont remporté la semaine dernière.

JPEG

Ludovic Orlando, chercheur français installé au Danemark, et Eske Willerslev, professeur danois, ont séquencé le génome de l’une des plus anciennes créatures préhistoriques jusqu’ici connues. C’est grâce à l’analyse de morceaux de molécules ADN prélevés dans les restes osseux d’un cheval préservés pendant 700.000 ans dans le permafrost du Yukon (Canada), que cette avancée scientifique considérable a pu être réalisée.

En examinant et en retraçant les modifications génomiques, qui ont transformé les chevaux sauvages préhistoriques en races domestiques, les chercheurs ont mis en évidence le patrimoine génétique des chevaux modernes avec des détails sans précédent. Les résultats spectaculaires sont maintenant publiés dans la revue scientifique internationale Nature.

En savoir plus :

Sur le site de l’Université (article en anglais) :http://dg.dk/en/2013/06/27/a-700-000-year-old-horse-gets-its-genome-sequenced/ # sthash.pR3k6wBm.dpuf

Sur Nature (article en anglais) : http://www.nature.com/nature/journal/vaop/ncurrent/full/nature12323.html

Dernière modification : 02/07/2013

Haut de page