Passage de relais entre les présidences polonaise et danoise du conseil de l’Union européenne

DÉCLARATION DU PORTE-PAROLE DU MINISTERE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET EUROPÉENNES

PASSAGE DE RELAIS ENTRE LES PRESIDENCES POLONAISE ET DANOISE DU CONSEIL DE L’UNION EUROPÉENNE

GIFLe 31 décembre 2011, la Pologne termine sa première présidence de l’Union européenne, et passe le témoin au Danemark. Nous saluons le travail accompli par la Pologne durant sa première présidence et le succès de celle-ci, que reflètent les conclusions du Conseil européen du 9 décembre 2011. A l’occasion de sa présidence, la Pologne a réussi à mener à bien un certain nombre de priorités comme :

  • le partenariat oriental avec un engagement fort pour faire face aux défis auxquels l’Union européenne était confrontée : crise économique et financière, printemps arabes
  • le renforcement du Fonds européen de stabilité financière
  • l’achèvement des travaux sur le paquet relatif à la gouvernance économique ("six pack")
  • ou encore le lancement, à l’issue du Conseil européen du 9 décembre dernier, des travaux destinés à mettre au point un traité intergouvernemental pour une Union économique renforcée.

Le processus d’élargissement s’est également poursuivi au cours de la présidence polonaise. Celle-ci a, en particulier, été marquée par la signature du Traité d’adhésion de la Croatie à l’Union européenne, le 9 décembre 2011, en marge du Conseil européen. Ce Traité, une fois ratifié par les 27 Etats membres ainsi que par la Croatie, permettra à cette dernière de rejoindre l’Union européenne au 1er juillet 2013. Par ailleurs, la présidence polonaise a favorisé la progression rapide des négociations d’adhésion avec l’Islande tout en soutenant l’avancée des candidatures serbe et monténégrine.

En matière de relations extérieures, la présidence polonaise a favorisé des progrès dans les relations de l’Union européenne avec son voisinage, notamment oriental. Le deuxième sommet du Partenariat oriental, dans le prolongement du sommet fondateur de Prague de mai 2009, s’est tenu à Varsovie les 28 et 29 septembre 2011.

Les conclusions du Conseil européen du 26 octobre 2011 ont rappelé la résolution de l’Union européenne à soutenir les transitions et les réformes démocratiques dans les pays du Sud de la Méditerranée, dans le cadre de la Politique européenne de voisinage. La présidence polonaise a pleinement pris en compte le défi des transformations engendrées par le printemps arabe, notamment par l’organisation à Varsovie, les 1er et 2 décembre, d’une conférence sur l’Union européenne et le Voisinage Sud, et par son implication particulière au sein de l’Union pour la Méditerranée.

Durant la présidence polonaise, l’accent a pu également être mis de façon opportune sur la question de la politique européenne de l’énergie, en particulier sa dimension extérieure.

Nous adressons nos vœux de plein succès à la présidence danoise de l’Union européenne. Le principal défi que nous aurons à relever collectivement est de rendre l’Europe toujours plus forte : en renforçant la capacité de l’Union européenne à mettre en place les mécanismes décidés pour la zone euro, en établissant des bases crédibles pour les négociations du prochain cadre financier pluriannuel, en relançant le marché intérieur. Les défis environnementaux, migratoires et sociaux seront des priorités pour le Danemark, mais aussi pour la France durant cette présidence.

En savoir plus sur la présidence danoise de l’Union européenne : eu2012.dk/fr

Dernière modification : 18/07/2012

Haut de page