Les restaurations engagées au Palais Thott se poursuivent [da]

Les restaurations engagées au Palais Thott se poursuivront ces prochaines semaines. Après le départ des tapisseries qui ornaient le Salon de Musique pour assurer leur nettoyage dans les ateliers des Gobelins en France, c’est maintenant le salon lui-même qui sera l’objet de toutes les attentions.

La disposition actuelle du Salon de Musique date du milieu du XVIIIème siècle. Les décors de la pièce ont une histoire complexe : certains éléments subsistent de 1752 d’autres datent du XIXème siècle. Le choix a été fait de retrouver le décor de la grande restauration de 1893 entreprise par le Baron Reedtz-Thott, sous la direction de l’architecte danois Gotfred Tvede.

Ainsi, le Salon de Musique retrouvera son éclat grâce, dans un premier temps, au savoir-faire de deux entreprises françaises, acteurs majeurs de la restauration des monuments historiques.

Les réalisations en bois seront assurées par l’entreprise Asselin. Cette entreprise intervient aussi bien dans la conception, recréation ou restauration de boiseries et habillages. Le respect de l’authenticité de l’ouvrage réalisé ou restauré est au cœur de ses réalisations.

Pour la mise en peinture des boiseries, nous avons fait appel à l’Atelier de Ricou, spécialisé dans le décor et l’habillage peint. Grâce au savoir-faire de l’Atelier, la décoration devient un art de la restitution.

Le chantier se déroulera sous la supervision de M. Frédéric Didier, architecte en chef des Monuments Historiques.

Dernière modification : 27/09/2013

Haut de page