Les façades du Palais Thott, trésor du patrimoine architectural franco-danois, bientôt rénovées. [da]

<smoothgallery|id_article=4848>

Le Palais Thott, situé sur la place principale de Copenhague, à deux pas des très touristiques quais de Nyhavn, est la propriété de la République française depuis 1930. Il abrite la chancellerie diplomatique, la mission militaire, le service de presse et les salons de réception de l’ambassade. Le Palais est aussi la Résidence de l’ambassadeur. Ce monument construit au XVIIème siècle et rénové au XVIIIème par l’architecte français Nicolas Jardin, d’une grande valeur architecturale, appartient également au patrimoine historique danois, et les habitants de Copenhague y sont très attachés.

Les façades et les huisseries doivent faire l’objet d’un important travail de rénovation (le dernier chantier de rénovation date de 1984). Ces travaux seront traités en priorité, préalablement à un ambitieux projet de restructuration des bâtiments et de regroupement des services dans les prochaines années.

Première étape décisive, le Comité scientifique du Palais Thott, composé de personnalités qualifiées de l’architecture et de l’urbanisme danois, s’est réuni mardi 31 mai sous la présidence de l’ambassadeur, pour examiner le projet présenté par M. Frédéric Didier, architecte en chef des monuments historiques, architecte en chef du Château de Versailles et du département de Saône-et-Loire. Le comité devrait se réunir à nouveau à l’automne avant le lancement des appels d’offres pour travaux.

Tout sera fait pour que le Palais Thott retrouve au plus vite tout son lustre, au service de la France au Danemark, mais aussi pour le plaisir des habitants de Copenhague et des milliers de touristes que la ville accueille chaque année.

Dernière modification : 20/07/2012

Haut de page