Les études médicales

Les études médicales se composent de 3 cycles suivis dans le cadre d’un Centre Hospitalier Universitaire (CHU) et d’une Unité de Formation et de Recherche (UFR) universitaire. Elles se caractérisent par un concours très sélectif à la fin de la première année d’études.

Médecine

- Premier cycle d’études médicales (PCEM) : 2 ans. Un concours très sélectif sanctionne la première année (PCEM1).

- Deuxième cycle d’études médicales (DCEM) : 4 ans. La première année dispense une formation médicale générale, les trois années suivantes sont consacrées à l’enseignement de la pathologie et de la thérapeutique. Ce programme est basé sur une alternance de cours théoriques et de stages hospitaliers.

- Troisième cycle : deux choix sont possibles : un 3ème cycle de médecine générale, sur 3 ans, ou un 3ème cycle de médecine spécialisée (auquel on accède en passant le concours de l’internat), d’une durée de 4 à 5 ans en fonction de la spécialité.

Le 3ème cycle général permet d’obtenir un Diplôme d’Etat (DE) de docteur en médecine générale. Le 3ème cycle spécialisé permet d’obtenir un Diplôme d’Etudes Spécialisé (DES).

Etudiants étrangers :

La profession médicale est très réglementée en France.

Pour avoir le droit d’exercer la médecine, il faut :

  • être de nationalité française, andorrane, marocaine ou tunisienne, ou
  • être originaire d’un état de l’Union Européenne et être Docteur en médecine titulaire d’un diplôme d’Etat français.

- Un étudiant étranger qui n’a pas encore obtenu de diplôme de médecine dans son pays doit, quel que soit le niveau d’études qu’il a déjà atteint, suivre la première année du premier cycle (PCEM1) et réussir le concours. Son dossier est ensuite étudié pour décider du niveau d’équivalence qu’il peut intégrer.

- Un médecin ressortissant de l’Union Européenne peut prétendre à un 3ème cycle spécialisé (admission sur concours spécial) s’il répond aux deux conditions suivantes :

  • il est titulaire d’un diplôme permettant d’exercer la médecine dans l’Union Européenne
  • il a exercé la médecine pendant 3 ans minimum.

- Un médecin qui n’est pas ressortissant de l’Union Européenne peut passer un concours spécial d’internat à titre étranger, qui permet d’obtenir un Diplôme d’études spécialisées, ou il peut, s’il est en cours de spécialisation dans son pays, préparer une Attestation de Formation Spécialisé (AFS - AFS Approfondie). Dans les deux cas, les diplômes n’ouvrent pas le droit à pratiquer la médecine en France.

43 universités proposent en France un cursus de médecine. Pour la partie pratique de la formation, les universités travaillent en coopération avec des centres hospitaliers universitaires (CHU).

Liste des CHU

Odontologie (dentaire)

Pour devenir chirurgien-dentiste en France, il faut être titulaire du diplôme d’État d’odontologie. Les études d’odontologie durent de six à huit ans. Elles sont proposées au sein de 34 universités françaises. Pour la partie pratique de la formation, les universités travaillent en coopération avec les centres hospitaliers universitaires (CHU).

Étant donné que les études ont lieu à l’université, on ne paye la première année que les frais d’inscription et d’assurance. A partir de la deuxième année, il est nécessaire d’acheter le matériel dentaire (de 1525 € à 3049 €).

La première année est commune aux études de médecine (PCEM1). Un concours permet d’accéder en deuxième année d’études dentaires. Le 2ème cycle dure 3 ans, laissant une large place à la pratique. Le 3ème cycle peut être court (1 an, Diplôme d’Etat en chirurgie dentaire) ou long (internat en odontologie, permettant de s’orienter vers les carrières d’enseignement). Une spécialisation peut être suivie à l’issue d’un 3ème cycle court ou parallèlement à un 3ème cycle long.

Liste de ces universités proposant un cursus odontologie

Pharmacie

Un concours très sélectif permet d’accéder en deuxième année.

Le 2ème cycle dure également 2 ans. Des travaux pratiques et des stages en officines sont intégrés à la formation.

Le 3ème cycle dure 2 ou 5 ans suivant l’orientation de chaque étudiant :

- entrée dans la vie professionnelle (Diplôme d’Etat de docteur en pharmacie, 2 ans)

- spécialisation ou orientation vers l’industrie : préparation au concours d’internat (1 an) puis spécialisation (4 ans avant l’obtention du Diplôme d’Etudes Spécialisées DES).

Le concours d’internat est également ouvert aux pharmaciens de l’Union Européenne ayant 3 années d’exercice professionnel. Les pharmaciens étrangers hors Union Européenne peuvent préparer un DES ou une AFS suivant les mêmes critères que pour les études de médecines (voir ci-dessus).

Les études sont gratuites (mis à part les frais d’inscription) et proposées au sein de 23 universités.

Liste des UFR de pharmacie

Liens utiles

- Centre national des concours d’Internat

- Conseil national de l’Ordre des Médecins

- Ordre national des pharmaciens

Dernière modification : 15/10/2007

Haut de page