Le cinéma français à l’honneur au festival CPH:PIX 2011 [da]

JPEG

A l’occasion du festival de cinéma international CPH:PIX, s’est tenue le 25 avril dernier une journée française. Grand Teatret, qui accueille tous les lundis la séance du « Ciné du Lundi », s’est fait l’hôte d’une journée consacrée à la diversité du cinéma français.

Un public nombreux est venu assister avec curiosité à une sélection de films mêlant classicisme et contemporanéité. A l’affiche étaient programmés : Chantrapas , film franco-géorgien d’Otar Iosseliani, réflexion cynique et réaliste d’un cinéaste sur le cinéma, le classique L’Important c’est d’aimer d’Andrzej Zulawski, à qui le festival a consacré une large rétrospective, le faussement désuet Potiche de François Ozon, qui moque avec dérision les conventions politico-sociales, Deux de la Vague , documentaire informatif sur la Nouvelle Vague, puis le dernier film de Gaspar Noé, Enter The Void , choisi comme film du mois par la Cinemateket.

En ces derniers jours de festival, il est encore l’occasion de voir les films programmés, et notamment de rencontrer Jackie Raynal, présidente du jury, qui viendra présenter Nymfomanen (La Collectionneuse) d’Eric Rohmer le samedi 30 avril à Husets Biograf, ainsi que le réalisateur Romain Gavras, le jeudi 28 avril à Gloria pour la projection de son film Vores tid kommer (Notre temps viendra) en compétition pour le New Talent Grand Pix.

Dernière modification : 28/04/2011

Haut de page