Novo Nordisk remet le prix Novozyme au chercheur français Bernard Henrissat [da]

Le français Bernard Henrissat, directeur de recherche à l’Université d’Aix-Marseille, est le premier lauréat du prix Novozyme. Décerné par la Fondation danoise Novo Nordisk, ce prix de 400 000 euros s’inscrit dans une démarche de sensibilisation des recherches en biotechnologies et de leurs applications.

JPEGBernard Henrissat est spécialiste en glycogénomique. Il fut nomméen 2013 Professeur Honoraire au Département de médecine cellulaire et moléculaire de l’Université de Copenhague. Par un long processus de caractérisation et de systématisation des enzymes (ces protéines accélérant des réactions chimiques), Bernard Henrissat a mis au point une base de données unique d’enzymes, d’une valeur inestimable pour la communauté scientifique et les entreprises du monde entier.

Cette banque de données « permet de trouver des enzymes potentiellement intéressantes, par exemple pour la production de biocarburants, ou alors de détecter des enzymes présentes dans la flore intestinale humaine, ce qui permettrait de comprendre et de prévenir l’épidémie d’obésité qui sévit dans les régions du monde », explique le chercheur.

Le prix a été remis officiellement à Bernard Henrissat le 17 mars. Le lendemain, le lauréat a été l’invité de monsieur l’Ambassadeur François Zimeray, en présence d’autres universitaires et représentants de l’industrie pharmaceutique (Novo Nordisk et Novozyme).

Dernière modification : 19/03/2015

Haut de page