La Marine française en opération de sauvetage au large du Groenland [da]

L’opération Narval a vu une coopération inédite franco-danoise dans laquelle un équipage de Falcon 50 Marine de la Flottille 24F, basée habituellement à Lann Bihoué, mais déployé au Groenland conjointement avec un Challenger danois, a pris part à une mission de sauvetage réelle.

JPEGCet appareil Falcon 50 de la Marine française est spécialisé dans la recherche et sauvetage en mer. Son déploiement dans le cadre de la coopération de défense franco-danoise actuellement en développement, visait à reconnaître cette zone immense et peu habituelle pour les équipages basés en Bretagne. L’obejctif était notamment de pouvoir faire face à l’avenir à des cas d’accidents maritimes alors que l’activité croît dans cette partie du monde dont l’environnement est particulièrement exigeant. Ainsi, conjointement avec l’équipage de Challenger de l’armée de l’air danoise - lui aussi spécialisé dans la recherche et le sauvetage en mer - et un bâtiment de la Marine danoise, le Tulugaq, un premier exercice de recherche et de sauvetage consistant en la recherche d’un homme à la mer dans la région sud du Groenland, dans les fjords près de Narssarssuaq, a eu lieu à partir du 28 août.

Ce fut un très bon entrainement pour l’équipage français puisque le lendemain il fut engagé par le commandement arctique interarmées danois dans une recherche réelle d’homme à la mer, un pêcheur canadien tombé dans les eaux peu hospitalières de l’ouest groenlandais, qui fut in fine miraculeusement retrouvé sain et sauf.

JPEG
Par ailleurs ce déploiement d’un avion de surveillance français visait également à s’acculturer au milieu arctique, et reconnaître une zone placée sur la route maritime stratégique à l’ouest du Groenland. Ce fut par exemple l’occasion d’évaluer le trafic maritime présent dans cette zone, ou encore de vérifier nos modèles de prévision des concentration d’icebergs

Enfin, les missions de reconnaissance des glaces ont également amené le Falcon 50M à se poser pour la première fois sur la base américaine de Thulé située au nord du Groenland.

Ce déploiement constitue donc un franc succès en termes de coopération entre les forces armées françaises et danoises, puisque, dès ce premier déploiement, à l’entrainement commun a succédé une intervention opérationnelle pour un cas réel de sauvetage.

Dernière modification : 04/09/2015

Haut de page