La France, 1ère destination touristique mondiale [da]

83 millions de touristes, 7% du PIB français

JPEGLa France est la première destination touristique du monde avec 83 millions de touristes étrangers. Elle demeure ainsi au premier rang mondial, alors que le secteur du tourisme, excédentaire et dynamique, se transforme rapidement sous les effets conjugués de l’émergence de nouvelles clientèles et d’une offre touristique internationale élargie.

En effet, ce secteur est en pleine mutation avec l’arrivée de nouvelles clientèles. Aujourd’hui, la croissance des touristes étrangers en France est portée par les clientèles en provenance d’Europe et d’Asie. Les Allemands arrivent en tête des touristes étrangers les plus nombreux en France, dépassant ainsi les Britanniques – 12 millions de personnes pour chacune de ces deux nationalités. Les premiers pays à avoir été touchés par la crise économique comme l’Irlande, le Portugal ou encore la Grèce, renouent aussi avec la destination France.

En ce qui concerne l’Asie, les Chinois sont les plus nombreux (1,4 million) à choisir la France pour leurs vacances. D’autre part l’afflux de Brésiliens et de Russes est en forte hausse.

Le tourisme constitue un apport essentiel pour les échanges extérieurs de la France. Depuis 1999, il représente le premier poste excédentaire de la balance des paiements. Le solde de la balance touristique progresse nettement à près de 11,5 milliards d’euros en 2012, alors qu’il était de 7,5 milliards en 2011. L’allongement des durées de séjour et l’augmentation des nuitées en hébergement marchand permettent d’augmenter les recettes du tourisme international en France qui atteignent ainsi 41,7 milliards d’euros.

Les atouts touristiques de la France

La France se caractérise par une diversité de l’offre (littoral, ville, campagne, montagne) et de produits proposés (hébergements, activités, restauration). Cela permet de développer de nombreux secteurs dynamiques :

- Avec 55 millions de journées-skieur vendues, la France est la première destination mondiale du ski

- Le tourisme d’affaires est aussi un secteur primordial pour la France avec 6081 événements organisés en 2011

- La France se positionne en tant que destination culturelle avec l’accueil de nombreuses manifestations à portée internationale : Marseille Provence 2013, Lille3000, mais également l’ouverture de nombreux musées : Pompidou Metz, Louvre Lens, Fondation Maeght, Le Voyage à Nantes et l’ouverture du MUCEM à Marseille en juin. En termes de retombées économiques et sociales, de communication, d’aménagement du territoire, les grands événements constituent de véritables moteurs. Il est essentiel de créer par la réunion des savoir-faire français et des expertises de chacun, une politique efficace qui permettra de capter les événements qui tournent dans le monde, de développer les existants et enfin d’en créer de nouveaux. Le Comité France Événements, adossé à Atout France, œuvre à développer en priorité une offre marketing pour attirer de nouveaux partenaires, étudier un benchmark international et proposer des critères de labellisation des Grands Événements.

- L’œnotourisme est l’une des filières les plus dynamiques. On dénombre 24 millions de visites dans les régions viticoles.

Au total, ce sont près de 134 milliards d’euros de dépenses qui ont été générées par le secteur touristique dans le secteur marchand français. Les hébergements et les dépenses pour les transports ou le shopping notamment sont les deux principaux postes de dépenses en 2012.

Les destinations comme Paris, la Côte d’Azur, le Mont Saint Michel sont de véritables vitrines de la richesse, de la qualité et de la diversité de l’offre française. Mais de plus en plus de destinations ont réalisé un véritable travail de structuration de leur offre pour répondre aux attentes des visiteurs internationaux. C’est l’ensemble du territoire qui est désormais visité.

Crédit photo : Beñat Madina

Dernière modification : 18/01/2015

Haut de page