Visas de transit ou de transit aéroportuaire

Les visas de transit concernent les ressortissants non communautaires qui se rendent d’un pays tiers hors Schengen à un autre pays tiers hors Schengen en transitant par la France ou plusieurs Etats Schengen.

Le visa de transit aéroportuaire permet à son titulaire l’accès à la zone internationale d’un aéroport mais ne permet pas de sortir de celle-ci. Ce visa n’est valable que pour la France.

Le visa de transit, ne pouvant être délivré que pour une validité de 6 mois maximum, permet de sortir de la zone internationale de l’aéroport et d’entrer dans l’Espace Schengen, pour une durée limitée à 5 jours par transit.

Les frais de dossier doivent être acquittés lors du dépôt de dossier auprès du service consulaire.

  • Documents et justificatifs à présenter

Le requérant doit présenter personnellement sa demande au service consulaire. Cette demande sera accompagnée de l’original des justificatifs à fournir ainsi que d’une copie :

-  un formulaire de demande de visa de court séjour (visa Schengen), dûment complété en noir et signé,

-  une photographie d’identité,

-  un passeport revêtu d’un visa d’entrée pour le pays de destination finale,

-  un titre de transport : billet d’avion,

-  un justificatif de ressources pour la durée du transit : relevé bancaire.

Remarques

  • Des documents et justificatifs supplémentaires peuvent être demandés par le service consulaire.
  • La délivrance d’un visa ne signifie pas un droit absolu à l’entrée sur le territoire français et dans l’Espace Schengen. Les originaux des justificatifs présentés lors du dépôt de la demande de visa doivent accompagner le titulaire du visa pendant la durée de son séjour. La Police aux Frontières exige leur présentation en cas de contrôle.

Dernière modification : 18/09/2013

Haut de page