Visas de court séjour

Le visa Schengen permet à son titulaire de séjourner pour une durée de 90 jours sur une période de 180 jours, dans l’Espace Schengen.

Vous devez vous demander au préalable si vous avez besoin d’un visa en raison de votre nationalité

Il est délivré :

- pour une visite familiale ou privée,

- pour du tourisme,

- pour des études,

- pour motif professionnel.

Un visa spécifique est nécessaire pour les DOM ou TOM, même en cas d’obtention d’un visa de court séjour pour la France.

Les titulaires d’un titre de séjour délivré par un Etat Schengen sont dispensés de visa pour le territoire des départements français d’outre-mer et des collectivités de Saint-Barthélemy, de Saint-Martin et de Saint-Pierre-et-Miquelon, pour des séjours n’excedant pas trois mois.

Les frais de dossier doivent être acquittés lors du dépôt de dossier auprès du service consulaire.

  • Documents et justificatifs à présenter

Le requérant doit présenter personnellement sa demande au service consulaire. Cette demande sera accompagnée de l’original des justificatifs à fournir ainsi que d’une copie :

-  un formulaire de demande de visa de court séjour (visa Schengen), dûment complété en noir et signé,

-  une photographie d’identité,

-  un passeport, valide 3 mois après la date de fin de séjour,

-  un justificatif relatif à l’objet du séjour et aux conditions d’hébergement lors de celui-ci : attestation d’accueil (pour les visites familiales ou privées), réservation d’hôtel, invitation d’une entreprise...,

-  un justificatif de ressources, attestant de moyens financiers suffisants pendant la durée du séjour : relevé bancaire des 3 derniers mois,

-  une assurance voyage/maladie, couvrant pour la durée et le lieu du séjour les frais de rapatriement et les soins médicaux,

-  une garantie de retour : titre de transport aller-retour, visa Schengen en cours de validité ou visa de retour.

Remarques

  • Dans le cadre d’une visite familiale ou privée, l’attestation d’accueil doit être complétée et validée par la mairie du lieu d’hébergement. Elle donne lieu à la perception d’une taxe de 30€ pour l’Agence Nationale pour l’Accueil des Etrangers et des Migrations (ANAEM).
  • Des documents et justificatifs supplémentaires peuvent être demandés par le service consulaire.
  • La délivrance d’un visa ne signifie pas un droit absolu à l’entrée sur le territoire français et dans l’Espace Schengen. Les originaux des justificatifs présentés lors du dépôt de la demande de visa doivent accompagner le titulaire du visa pendant la durée de son séjour. La Police aux Frontières exige leur présentation en cas de contrôle.

Dernière modification : 31/10/2013

Haut de page