Fête du théâtre 2011 [da]

Le 31 mars 2011 à l’École Henriette Horlück de Odense, 150 élèves sont montés sur les planches pour la Fête du Théâtre.

Les 7 groupes, venant de 5 écoles différentes ont joué toute la journée en français.

L’École Henriette Horlück a accueilli les participants dans ses très beaux locaux et son cadre atypique, pour le grand plaisir de tous. Les autres classes de l’école sont venues voir les représentations, plus de 600 élèves ont applaudi les acteurs.

Chant, chorégraphies, drames et comédies se sont alternés sur les deux scènes de l’école.

Le jury, composé des membres de l’Institut français du Danemark et présidé par Christine Favre a remis les différents prix. Il a été impressionné par la qualité et la diversité des travaux réalisés par les élèves :

Le Prix spécial : Rygaards International School pour leur adaptation et leur mise en scène très imagée et parisienne des « Amants du métro » de Tardieu.

Le Prix Coup de cœur : 8.A École Henriette Horlück « Déjeuner du matin », un travail sur deux poètes l’un français, l’autre danois et leur vision opposée du petit-déjeuner.

Le Prix de la Mise en scène : CM1-CM2 Lycée Prince Henri pour leurs pièces très vivantes « La photo » et « Les bouledogues ont faim ».

Le Prix de la Langue française : Naksov Gymnasium pour leur travail d’écriture du « Message ».

Le Prix des Costumes et Décors : 7.A École Henriette Horlück pour leurs trois variations autour du « Lièvre et la tortue », notamment une adaptation rap très remarquée.

Le Prix de l’Humour : CM2 Lycée Prince Henri pour leurs scénettes qui ont fait rire petits et grands « Vous êtes tous devenus fous ? ».

Le Prix de la Meilleure pièce : 5.A École Henriette Horlück pour leur travail sur « Voyager c’est vivre : les Adieux de Christian Andersen à Odense ».

Cette troisième édition a rassemblé écoliers, collégiens et lycéens autour de la langue française dans la bonne humeur. Le travail remarquable des professeurs, l’organisation de la journée par l’École Henriette Horlück et le jeu des acteurs méritent un tonnerre d’applaudissements.

Dernière modification : 24/10/2011

Haut de page