Décès de Mme Françoise Masset [da]

L´ambassade de France au Danemark a la tristesse de vous faire part du décès de Mme Françoise Masset, survenu le 30 mars 2014.

Mme Françoise Masset, épouse de l’ancien ambassadeur de France au Danemark, M. Jean-Pierre Masset, a vécu à Copenhague de 1998 à 2001. Comme son mari, elle a profondément aimé le Danemark, sa langue, sa culture et son peuple. Elle a gardé de son séjour à Copenhague un souvenir fort et a continué après son départ à perfectionner sa maîtrise de la langue danoise. Mme Masset est restée au cœur de l’amitié entre nos deux pays et a présidé l’association France-Danemark à Paris de 2010 à 2012.

Le personnel de l’ambassade qui a eu l’honneur et la joie de la côtoyer gardera le souvenir de sa grande gentillesse, de son professionnalisme et de sa grande humanité.

Nous présentons à sa famille nos plus sincères condoléances.

Article nécrologique par Mme Birte Zeuthen, adjointe au proviseur au Lycée Prins Henrik.
Traduit du danois

Françoise Masset nous a quitté le 3o mars 2014, à la suite d’une longue maladie.

Ses nombreux amis au Danemark ont reçu la nouvelle avec grande tristesse.

Françoise et son mari, ancien ambassadeur de France au Danemark, sont arrivés au Palais Thott, l’ambassade de France au Danemark, à l’automne 1998. Durant les 3 ans qu’ils ont passés ici, le couple a fait preuve d’efforts extraordinaires pour connaître la culture danoise et apprendre la langue. Ils ont su garder le contact avec leurs amis danois et leur ont souvent rendu visite. Après seulement quelques mois ici, ils avaient déjà accepté une interview à la télévision danoise, en danois.

Plus tard, de Paris, Jean-Pierre et Françoise Masset ont continué leurs efforts pour renforcer l’amitié franco-danoise au sein de l’Association France-Danemark.

Françoise était historienne, et après son retour en France, elle s’était engagée avec beaucoup d’enthousiasme dans un grand projet d’histoire avec une classe franco-danoise du lycée Prins Henrik. Il s’agissait de comparer la situation en Alsace-Lorraine et au Sønderjylland après la Première guerre mondiale. Les élèves avaient choisi le projet dans le cadre d’un concours proposé par l’association des professeurs de lycée d’histoire danoise, avec le titre « Brug og Misbrug af historie » (Comment l’histoire peut être employée à bon et à mauvais escient). Un tel sujet a bien sûr motivé Françoise, qui y a participé avec beaucoup d’engagement pour fournir des documents et d’importantes sources françaises. Même si nous n’avons pas gagné, nous n’avons pas perdu non plus : les élèves se sont réellement sensibilisés à la méthode d’analyse et de critique des sources en Histoire et cela en grande partie grâce à la participation compétente et motivante de Françoise.

C’était toujours comme ça avec Françoise. Elle arrivait à combiner la gentillesse, la tolérance et l’engagement avec le sérieux et le respect nécessaires pour le travail qu’il fallait faire.

Françoise et Jean-Pierre Masset ont vécu dans de nombreux pays en dehors du Danemark, et partout ce fut le même constat. Pour eux, il a toujours été essentiel de connaître la culture et la langue. Partout où ils ont vécu, ils se sont fait des amis proches, jeunes et vieux, qui se rappelleront avec un grand respect et une immense reconnaissance de leur amitié avec les deux meilleurs ambassadeurs de France et de la compréhension humaine, qu’on puisse imaginer.

Dernière modification : 02/05/2014

Haut de page