Charlie, 2 ans déjà [da]

JPEGLe danger, c’est l’habitude, la menace qui s’infiltre dans le quotidien, dans les questions des enfants.
C’est aussi la soumission, insidieuse, qui nous fait contourner les mots. Aujourd’hui, penser librement, c’est-à-dire penser comme un individu, représente un risque mortel. Dire que notre ennemi c’est « le terrorisme » ne suffit pas, il faut désigner l’idéologie islamiste, cette haine du monde, qui a déclaré la guerre à tout ce qui n’est pas elle, et qui veut coloniser les femmes et les libertés. Le Danemark et la France ont été frappés parce qu’ils portent une conception exigeante des droits de l’Homme. Le sens de la liberté c’est de pouvoir dire aux gens ce qu’ils n’ont pas envie d’entendre, disait Orwell.

Nous ne sommes pas coupables d’exister ni de penser librement. Nous devons être fiers de l’Europe, de ces libertés qui en sont le cœur autant que les frontières morales.
Nous n’allons pas nous excuser pour les droits des femmes !
Nous n’allons pas nous excuser pour les libertés de conscience et d’expression !
Nous n’allons pas nous excuser pour les droits des homosexuels !
Nous ne cèderons pas sur l’antisémitisme !

Dernière modification : 06/01/2017

Haut de page